06 51 46 92 46

Livre d'Or

Auto Ecole AAC 3000

ZAC VILMORIN 2 (RER C)
Place de l’Union Européenne
91300 MASSY

 06 51 46 92 46

Horaires

 

 

Ecrivez dans le livre d'or

 
 
 
 
 
 
 
 
Les champs marqués * sont obligatoires. Votre adresse email ne sera pas publiée.
305 messages.
Mariama a écrit le 7 novembre 2016:
Bonjour, Comment les messages m'ont beaucoup aidé, à mon tour je tiens à partager mon expérience, qui j’espère aidera certaines personnes. La première fois, que je suis venue dans ton auto école, j' étais désespérée mais je gardais un tout petit espoir. C' est en prenant un grand souffle que je te raconte mon parcours "chaotique" (de nombreux passages au permis sans succès..). Je m'attendais à tout, mais pas à ça...Tu m'acceptes dans ton auto école, sans me juger et tu me donnes le code d'internet et le livre du code la route, tu m'as fait confiance, cela m'a touché énormément. Cela m'a boosté et redonné confiance en moi, tout ce dont j'avais besoin. Juste ça, je pourrais jamais assez de remercier. Le jour du code, je n'étais pas sereine du tout, tu as eu les mots qui fallait pour que je sois prête à tout donner. Par la plus grande des surprises j'ai eu mon code de la route, c' est dingue. Mais Jean Jacques tu es un magicien?? Bon j'ai pris une bonne semaine pour réaliser. Je me suis dit voilà maintenant il faut que je prépare l'épreuve de la conduite. La grosse galère, l'étape que je redoute le plus. Mes souvenirs refont surface stress, échec, peur... Donc, première heure de conduite, j'avais tellement peur, tu l'as vu directement donc tu as fait un point avec moi et tu me montres des messages dans le livre d'or, qui m'a sincèrement motivé. A la fin de la première heure, tu me dis 5 heures vont suffir, Quoi? Comment ? J'ai mal compris ? Je m'attendais à 10h minimum. Durant, ces 5h, tu m'as appris à conduire avec les yeux, en m'expliquant, qu'est ce que cela voulait dire et tu me mettais dans des situations qui confirmaient tes explications, franchement j'ai trop aimé conduire avec toi, avant les heures de conduite étaient un fardeau dans mes anciennes auto - écoles. Toutes tes méthodes pour une bonne conduite ont pris un sens dans ma tête, donc je ne faisais plus les choses parce qu'il fallait les faire, mais pour anticiper le danger. Franchement c'est vraiment pas évident , surtout que rien ne t'échappe, donc pas de faux semblant , je me régalais, j'apprenais tellement en peu temps c' est dingue, mes heures de conduite au Top!!! Arrivée à ma 4ème heure, je te demande une date pensant que j'avais du temps, bah non, j'avais 4j , de nature stressée, j'ai quand même accepté. J'avais entièrement confiance en toi . Je me suis présentée à l'examen du permis avec deux heures de conduites de préparation une à Massy , et l'autre, le jour de l'examen, et une lecture du livre d'or qui m'a bien stimulé. Et je l'ai eu enfin ce Permis , je suis juste choquée, heureuse, reconnaissante tout à la fois . En me rendant à ton auto école quand tu m'a donné le fameux A , une Dame me dit "tu as de la chance". Mais non!!! C' est pas de la chance, c' est le fruit du travail acharné que Jean Jacques à fait avec moi, avec bon coeur, tout se gagne. Tu es vraiment une belle personne entière, je suis fière et heureuse de te connaître. Les conseils que je peux donner sont d'écouter, et suivre ses conseils et avoir entièrement confiance en notre Jean Jacques le reste c' est la finalité, (code de la route et permis ) c' est le meilleur dans son domaine. Il faut se dire "si tant de personnes l'ont , mais pourquoi pas moi". Et ne jamais, rester sur un échec, Il faut toujours recommencer, bon cela prendra plus de temps tant pis mais le résultat est le même. Voilà je m'arrête là. Bon Jean Jacques je te souhaite pleins de belles choses, ainsi qu"à ta famille. A bientôt. MERCI,MERCI,MERCI Je te quitte avec le coeur léger
ALLAIN PAULE a écrit le 28 octobre 2016:
Cher Jean-Jacques , Voici 10 ans déjà que je te connais et tu m'aides toujours ... quelle chance j'ai eue de tomber sur toi à l'auto école ! j'ai toujours peur d'abuser de ta gentillesse mais il est vrai que j'ai encore besoin de toi... et comme tu es quelqu'un de très généreux, c'est toi qui me proposes ton aide et me rassures encore et toujours jusqu'à ce que je prenne confiance en moi ! Tes petits yeux rieurs et malicieux voient tout et surtout ce qu'on ne voit pas en nous ..." nos capacités à y arriver" .Tu es un être exceptionnel et je suis bien consciente de ne pouvoir te remercier à la hauteur de ce que tu m'as apporté et que tu continues de faire pour moi. Ainsi c'est en toute confiance que je t'ai amené ma fille qui se régale de faire ses heures de conduite avec toi ! Chaque petits pas que je fais je te les dois et j'entends ta voix qui me guide " un pas après l'autre ". Alors pour tout cela Jean-Jacques merci infiniment. Gros bisous. Paule
Tountou a écrit le 20 octobre 2016:
Enfin à mon tour d'écrire dans ce livre d'or. Je te remercie JJ pour ces heures de conduite passé à tes cotés; Tu a su trouver les mots pour me rassurer lors de mes deux passages en examen. Ta phrase magique "on conduit avec les yeux" prend tout son sens lorsque on la comprend. Un petit conseil aux prochains candidats. NE STRESSER PAS (facile à dire lol) et montrer simplement ce que vous savez faire à l inspecteur.
bonnefont a écrit le 2 octobre 2016:
Cc mon jj d amour!!! Un grand merci a toi pour les moments qu on n a passé ensemble et c'est pas terminé... super cool permis en poche j ai pu monter sur Nancy voir la famille trop cool jj est un vrai papounet, je tenais à te dire aussi que lors de mon premier passage en septembre l'inspectrice ma mis un éliminatoire sur un cédez le passage et en recevant ma feuille avec mon dossier j'avais le quota de point pour le permis et c est vrai l'inspectrice a appuyée sur la pédale légèrement pour me montrer mon erreur et assurer la sécurité...effectivement je luis ai montré quand même que je savais conduire .2 ième passsage Villabé impécable permis en poche. Jj, le grand t'embrasse très, fort on se voit quant je rentre a Massy la semaine prochaine et on se fait une bonne bouffe . Gros bibi Clem ,Jess, Andrea , Louis et j'oublie pas, il faudra que je prenne des bons chocolat bisous
Marine a écrit le 2 octobre 2016:
J'ai ouvert les portes de ton auto école pour la première fois en février 2015, tu m'as vu arrivée avec mon adorable cher et tendre , et mes deux monstres . Tu as su tout de suite me mettre en confiance , j'ai tout de suite eu confiance et été à l'aise . Les mois ont passés , je me suis mise doucement mais sûrement au code ( pas toujours facile avec deux enfants de trouver le temps !) mais tu as été patient ! J'ai passé et eu mon code du premier coup en janvier 2016 ! Quel soulagement , un pas de plus vers le permis ... ensuite se sont enchaînées les heures avec toi .. Pas simple au debut , j'étais angoissée , les autres voitures , piétons et autres cromagnions me faisaient peur.. mais ta phrase que j'oublierais jamais :" on conduit avec les yeux !" a débloquer beaucoup de choses quand on la comprends bien ! puis tu as passé ton flambeau à Vianney .. ( qui a été presque aussi génial que toi 🙂 ) Puis une place au permis pour moi ce 29/09 , je n'étais vraiment pas sereine mais tu as su faire ce qu'il fallait .. on oublieras jamais la question de l'inspectrice : '"montrez moi le voyant qui montre qu'une porte du véhicule est ouverte ..." dont je n'ai même pas su répondre tellement (JE) elle... m'avait mis un coup de stress avant .. Et finalement 24 points en poche! Bref tout ça pour te remercier un demi millions de fois , tu es bien plus qu'un simple moniteur , tu es un grand monsieur sur qui ont peu compter , tout a été finalement si simple grâce à toi .. À très bientôt sur les routes !
Lisa a écrit le 30 septembre 2016:
Tout d'abord je tiens à remercier Jean-Jacques pour sa patience, sa compréhension et son écoute tout au long de mon dur parcours! En effet, je commençais à devenir un "cas désespéré".... inscrite depuis 2009 (oui ça craint), après 4 échecs au code (loupés de peu) j'ai voulu laisser tomber et me faire à la raison que je n'obtiendrais jamais mon permis... J'ai fini par obtenir ce code en mai (enfin!) , puis les heures de conduites se sont enchaînées, motivée à fond je suis présentée au permis une première fois en août , nouvel échec ! (pas de faute éliminatoire mais surtout un manque de confiance en moi..), j'ai donc suivi les précieux conseils surtout celui "on conduit avec les yeux!" (ce que je ne faisait pas assez) , ce qui m'a permis de l'obtenir au second passage! Ouff ! enfin débarrassée! ce fut un long parcours mais je ne regrette rien et je ne remercierais jamais assez Jean-Jacques !! Vous allez enfin pouvoir déchirer un des derniers dossier papier ! 🙂 Bonne continuation pour la suite et bon courage à tous ceux qui y passeront!
Benjamin D. a écrit le 28 septembre 2016:
Je tiens à remercier tout particulièrement Jean Jacques pour son sérieux et pour avoir cru en mes capacités pour pouvoir repasser l'examen du permis. Après avoir été inscrit dans 2 auto écoles précédemment et avoir raté l'examen 3 fois dont 1 fois excusé dans l'une d'elle, je l'ai obtenu du 1er coup avec Jean Jacques et avec un bon score. Jean Jacques sait cibler les problèmes et discuter afin de passer l'examen sereinement, surmonter le stress et se mettre dans de bonnes conditions. Je n'avais conduit qu'une heure avec lui et 15 minutes avant l'examen dans un lieu que je ne connaissais pas, et tout s'est très bien passé. Ne passez pas votre chemin, je regrette de ne pas avoir connu l'auto école avant ! Je vais maintenant enfin conduire sereinement avec les yeux 😉
Marine a écrit le 26 septembre 2016:
Enfin ! C'est avec une immense joie et un grand soulagement que je peux enfin faire le bilan de toutes ces années intenses, parfois un peu compliquées et surtout riches en émotions ! Après un parcours compliqué mais accompli avec la grande sœur, te voilà confronté à la petite sœur avec toujours un papa peu coopératif dans l'apprentissage. Je me souviens de mes débuts de conduite, où j'ai pu prendre un réel plaisir à apprendre à conduire avec toi et ta patience, ta sérénité et tes bons conseils qui nous aident à appréhender la route. De suite, j'ai réussi à prendre mes marques dans ma relation avec le véhicule (peut-être un peu trop d'ailleurs, je dois tenir ça de papa !). Mais cela ne suffit pas dans la réussite de l'examen. Après 3 échecs très durs à encaisser et une grosse remise en question, j'ai enfin pris conscience de ce que tu me répétais à chaque fois que l'on se voyait : ce qui compte, ce n'est pas de savoir maîtriser le véhicule mais de savoir anticiper et être attentif à ton environnement. Il ne faut pas se poser des questions inutiles lorsqu'on conduit, seulement regarder ce qui se passe autour de soi et mettre en sécurité les autres et moi-même. Je suis partie passer mon dernier examen dans cette optique et la réussite fut totale. J'ai eu la chance de pouvoir avoir à mes cotés ma sœur qui n'a pas hésité à m'enseigner ce qu'elle a pu apprendre de toi (comme de faire attention au piéton qui peut surgir à tout moment derrière un camion à l'arrêt) mais aussi de l'expérience qu'elle a pu se construire (et maintenant c'est une véritable pro de la conduite si tu l'as voyait !). Désormais grâce à toi, j'ai pu prendre confiance en moi face à la route et je ne te remercierais jamais assez de m'avoir enseigné la conduite de cette façon : avec patience, sympathie et humour ! Pour te soutenir et avoir une preuve à mettre sous les yeux de tes élèves, je terminerai ce message en approuvant que savoir à quoi sert les commandes ou les mécanismes de la voiture ne donnent aucun avantage à la réussite de l'examen. 4 permis passés et les questions de l'examinateur n'ont absolument rien changés dans mes résultats finaux. A très vite, et promis je ferai des efforts à contrôler ma force !
Fariza a écrit le 25 septembre 2016:
Après un nombre (très) important d'heures de conduite (dans un autre établissement), dans un stress et une anxiété omniprésente, Le destin a fait que je passe mon examen de conduite avec Jean Jacques, que je ne connaissais pas. 2 heures de conduite avec lui m'ont permis de déstresser et de prendre confiance en moi au volant (enfin!). Grâce à ses bons conseils, l'examen s'est bien déroulé, même très bien puisque le permis est en poche du premier coup! Un GRAND MERCI Jean-Jacques, de m'avoir aidé à surmonter ma peur à la veille de mon examen!
achille a écrit le 8 septembre 2016:
Que dire ? je peux enfin le dire je l'ai ce permis , MERCI Jean Jacques . Chez toi ce n'est pas seulement une école de conduite mais aussi une école de la vie. je reste convaincu que le meilleur reste a venir car comme tu le sais c'est maintenant au tour de la "patronne" ; je lui passe le flambeau et je sais qu'elle fera bon usage de tes précieux conseils durant son apprentissage . Les mots ne suffiraient pas pour exprimer ce que je ressens vraiment encore un énorme MERCI . Achille
Yoann a écrit le 30 août 2016:
Merci et encore merci! Ca a été de grand plaisir d'apprendre à conduire avec toi. Chaque heure de conduite a été un moment fun et riche en péripéties en plus du côté instructif. Tu es sans l'ombre d'un doute un des tous meilleurs professeurs que j'ai pu rencontrer dans ma vie, grâce à toi j'ai pu faire d'énormes progrès et je me suis senti soutenu: ce qui motive encore plus. Ca a vraiment été pour moi un parcours rigolo, 2 ans pour obtenir le code parce que je suis un peu feignasse sur les bords, puis 1 an de conduite qui se solde par un échec pour mon 1er permis:il se peut parfois que j'oublie de voir un rond point et des bordures (alors que pourtant c'est la règle d'or: CONDUIRE C'EST VOIR). Et enfin c'est suite à pratiquementdeux ans sans conduire (études) que JJ dans sa confiance me laisse repasser l'examen après quelques heures de reprise. Et là c'est la victoire dont la clé est le stress. Si je devait donner un conseil ce serait de faire en partie abstraction de l'examen et de conduire normalement sans complexes. Encore une fois merci pour ta confiance et tous ces moments de conduite plaisante. Je repasserais à l'occasion sur le Trateur que je peux désormais conduire.
LAMIA a écrit le 19 août 2016:
Encore un grand merci pour tout ce que tu as fait pour moi. Après 7 ans de galères et d'échecs, j'ai enfin réussi à décrocher ce permis ! Et c'est grâce à toi jean-jacques ! Avant de croiser ton chemin, aucune auto-école n'a voulu me redonner la chance de le repasser, à chaque fois, j'avais droit à la même réponse... désolé, on ne prend pas les personnes qui ont déjà échoué au permis ! Or que toi JJ, tu m'as tout de suite souhaité la bienvenue et tu m'as promis de m'aider. tu m'as redonné confiance en moi ( bien que je sois une canaille, une chèvre, un bucheron...ect hihihi) tu m'as appris à conduire avec les yeux, en observant tout ce qui ce passe autour de moi, attention aux cromagnons ! Appliquez tout les conseils de jj (les questions ne servent à rien, MONTREZ A L'EXAMINATEUR SEULEMENT CE QUE VOUS AVEZ APPRIS A FAIRE, faites vous plaisir en conduisant...) et le permis sera dans votre poche Aujourd'hui je peux rouler tranquillement avec mes enfants.Tu es un psy de la conduite, tant qu'il y a JJ, il y a de l'espoir ! Un grand merci Jean-Jacques, ainsi qu'à mon mari qui m'a supporté toutes ces heures au volant, durant m'a conduite supervisée. Lamia
Bola a écrit le 11 août 2016:
Un sentiment surréel car ça y est, c'est enfin mon tour d'écrire dans ce fameux livre d'or... Difficile de résumer le long chemin parcouru en seulement quelques lignes. Des débuts à Lyon dans une auto école peu scrupuleuse "pompe argent" où j'ai obtenu mon code et passé plus d'une trentaine d'heures de conduite. Puis un passage aux Etats-Unis où j'ai pu conduire pendant un an (dans une automatique !) et retour à Paris (enfin, Massy) où j'ai continué mon apprentissage aux côtés de JJ. Quel changement ! Avec JJ, jamais il a été question de "remplir des cases", d'enchaîner des heures juste pour les faire ou de suivre un parcours pré-défini "parce que c'est comme ça que les autres le font". Que nenni ! Avec JJ, c'est l'humain qui prime avant tout : l'objectif n'est pas une maîtrise technique du véhicule mais plutôt la gestion et la maîtrise de notre appréhension de la route. Qu'un bus à l'arrêt est un bus qui va redémarrer, qu'un camion en warning cache peut-être un cromagnon à pied derrière, car oui, difficile à le croire, mais on conduit avec les yeux (obligé, fallait que je la sorte). Ayant toujours été à l'aise au volant (merci les USA et la conduite supervisée avec le paternel), et n'ayant pas été particulièrement stressée pour l'examen, quelle claque ça a été d'avoir raté le permis lors de mon premier passage ! Gros coup dur à encaisser, échec pris comme une défaite personnelle. Je ne l'ai pas eu, et c'était justifié. Le recul, je l'ai maintenant : un échec à l'examen ne remet pas en cause nos compétences en conduite, mais est plutôt révélateur de notre capacité à progresser. Je l'ai raté la première fois, mais cela m'a permis de comprendre où je pouvais encore apprendre. Et bim, permis obtenu au 2e passage il y a 3 jours ! Merci Jean-Jacques pour ta patience, ta pédagogie, et toutes ces heures d'accompagnement dans la bonne humeur ! Gamsahamnida !!
Réponse d'administrateur par :  aac3000
MERCI MLLE A ++ JJ
siteweb a écrit le 27 juin 2016:
Merci beaucoup Jean-Jacques de m'avoir supporter tout se temps de m'avoir fais confiance et de me motiver, car je n'y croyais plus. Comme tu dit souvent pourquoi les autres et pas toi et oui 😉 , et un grand merci pour mon fils Mboula pour toutes ses heures que tu lui a apporter et ton savoir faire , merci pour tout Bonne continuation , à la prochaine. .
Béa a écrit le 18 juin 2016:
Ca faisait loooooongtemps que j'aspirais à écrire dans ce livre d'or ! C'est finalement après trois tentatives que je décroche ce fameux permis. J'écris donc à toutes celles et ceux qui veulent absolument tout réussir vite et bien, tout ceux qui se sentent pressés par le temps, tout ceux qui veulent que tout rentre dans un emplois du temps bien souvent trop chargé. Parce qu'il faut se rendre à l'évidence, chacun apprend à son rythme ! Ce n'est pas parce que vous vous êtes dit que vous le passerez dans un an, que vous serez prêt en un an ! Mon expérience est celle-ci : Devant partir un an en Angleterre, où je n'allais pas pouvoir faire de la conduite accompagnée, je n'ai pas voulu percevoir et écouter les hésitations de JJ : Il a donc dû me laisser tenter ma chance avant de partir pour que je comprenne enfin que je n'étais pas prête ! J'ai ainsi appris ma leçon après un échec durement encaissé ! Il faut donc savoir se remettre en question ! Surtout quand JJ vous le fait comprendre. Parce qu'il n'est peut-être pas parfait (comme nous tous ici sur terre et ce n'est donc pas grave de rater l'examen du permis de conduire, vous excellez sûrement dans d'autres domaines), mais s'il y a bien une chose qu'il connaît à la perfection, c'est son métier de moniteur !!!!! Dîtes vous bien qu'il en a vu passer des élèves, et que son jugement sur votre aptitude au volant est sûrement plus objectif que le vôtre !!!!!!!!!! Alors prenez votre temps, si vous êtes encore crispés sur le volant quand il faut accélérer pour faire une insertion par exemple, c'est que vous n'êtes pas prêt. Ce n'est pas en faisant 30 heures de conduites en deux semaines que vous intégrerez tous les messages qu'il nous répète mille fois et qui prennent malheureusement du temps à s'encrer dans nos jeunes cerveaux. La conduite n'est pas pareil que la théorique, elle ne s'apprend pas au bourrage de crâne ni au bachotage. Si conduire n'est pas une seconde nature pour vous (et je pense qu'on est une majorité finalement), c'est sans surprise à force de régularité et de conduite accompagnée ( ) que les réflexes et l'aisance s'installent. Alors prenez votre temps! Surtout maintenant que le code est valide durant 5 ans ! La vie à le droit de s'interposer sur votre chemin. Partez en Erasmus, passez vos concours à la fac, et quand JJ vous demandera de le passer, foncez : vous avez son feu vert ! Parce que je sais qu'à l'inverse, on peut aussi douter de ses capacités et ne pas oser : encore une fois, faites confiance à l'expérience de JJ ! Parce qu'on sait tous que JJ est le meilleur moniteur de tous les temps ! IL SAIT LORSQU'ON EST PRÊT! Merci JJ, je pense qu'après avoir eu ma s?ur Claire comme élève, le contraste a dû être rude, mais tu as relevé le challenge sans problème. Je pense que la suite avec mon petit frère sera de nouveau plus tranquille! XXX
Maxime D a écrit le 8 juin 2016:
CA Y EST ... J'AI ENFIN CE PUTAIN DE PERMIS!! C'est à ce moment-là que l'on comprend à quel point on est con et que JJ a raison. La conduite c'est de l'observation, rien d'autre, oublie donc ta parfaite maîtrise des trajectoires et de la boite de vitesse ! Non, le jour ou l'on est prêta affronter l'examinateur, c'est le jour on l'on comprend pourquoi cette moto freine brusquement au loin, pourquoi cette piétonne se met à courir la bas, a-t-elle vu son bus arriver ? Il faudrait penser à se préparer à s'arrêter rapidement ! Au risque de se prendre un 30 tonnes déboulant de la droite en plein dans la gueule ; ou encore une belle décoration rouge sur le pare-brise venant de la piétonne, qui trop occupée à ne surtout pas rater son bus, en a oublier que rester en vie c'était un petit peu plus important (un tout petit peu). Alors allons-y observons tous ce qu'il se passe autour de nous ! Et avec un peu de chance on verra pleins de petits panneaux en passant 😉 . ON CONDUIT AVEC LES YEUX (il me l'a répété 152.142 fois j'ai fini par comprendre lol ). Et les questions au permis on s'en fout ! je suis le parfait exemple du mec qui a tout appris par c?ur pendant des heures pour au final répondre n'importe quoi à l'inspecteur XD. Ce n'est pas avec ces trois malheureux points que l'on a son permis, lorsqu'on le réussi c'est qu'on a compris les enjeux du permis, à savoir ASSURER LA SECURITE : de toi, de moi, de tous ceux qui le veulent (y compris les vielles dame qui vont a 0.0001 km heure et qui te font rater ton permis la première fois car elle veulent traverser et que toi tu te dis par un rapide calcul que si tu attends qu'elle passe tu vas y passer l'année ¦). Donc protège les vielles dame, les cromagnions, les cromigniones ainsi que le vieux con assis à côté de toi et c'est bon il te le filera ton foutu permis !! Voilà, MERCI JJ tu es un super moniteur !! A mon tour de prendre la route, et de rouler à 180 avec 2 grammes et d?écraser tout ce qui bouge 🙂 PS : A TOUS LES NOUVEAUX ELEVES : si vous voulez vous amuser un peu avec JJ, jetez donc un petit coup d'oeil rapide sur le levier de vitesse ou sur les commandes de clignotants, JJ vous fera le plaisir de vous décrire toute les différentes relations que vous pourrez avoir avec ces engins si vous osez encore quitter les yeux du pare brise ! Ou bien demandez-lui ce que l'on doit faire quand le feu passe à cette fameuse couleur appelée orange. Ou encore (ma préférée) demandez-lui de votre voix la plus mielleuse : « mais dis-moi Jean Jacques, dois-je savoir-faire un créneau pour le permis de conduire ? Je vous en laisse la surprise... 😉
Yousrah a écrit le 9 mai 2016:
Salut Jean Jacques, ça y est, je prends la route tous les jours. Toute la bonne pratique est là : - un feu vert devient rouge - attendre de terminer le virage avant de s'occuper du clignotant - rouler lentement dans les rues où les familles stationnent pour déposer les enfants à l'école etc - ne pas se laisser impressionner par cro-magnon qui est pressé - bien regarder pour ne pas être surpris. Grâce à ces précieux conseils, je me suis lancée sur des trajets que je n'aurai jamais imaginé faire. Bien de bonnes choses.
Rebecca a écrit le 5 mai 2016:
Par où commencer...le permis a été difficile à obtenir ! Je l'ai loupé 4 fois et oui et au fur et à mesure de mes échecs ma peur de devoir repasser le permis grandissait à vue d'?il. Mais je tiens à remercier Jean-Jacques pour m'avoir aidé (grâce à sa pédagogie géniale) à vaincre mes peurs car au début c'était loin d'être gagné, j'étais assez stressée au volant !! Sans lui je n'y serais pas arrivée, alors moralité allez tous dans son auto-école et surtout ne vous découragez JAMAIS. Si je peux donner un petit conseil le jour J: Soyez bien détendue, et ne DRAMATISEZ pas cette épreuve qui au final passe très vite 😉 Et tout ira bien. Bonnes chances à vous tous. Et encore un grand merci à Jean-Jacques pour sa générosité, ses déplacements, ses précieux conseils, c'est le meilleur!!!! Gros bisou JJ
Abigail a écrit le 29 avril 2016:
Cher JJ, (milles excuses pour le retard....) Je voulais te dire à quel point je garderais un bon souvenir des heures de conduites en ta compagnie. Il y a presque 3 ans, toute jeune que j'étais, j'ai passé la porte de ton auto-école, j'avais à cette époque pas confiance et peur de prendre le volant. Maintenant j'ai mon permis, et tout roule !! Et j'ai acquis les bons réflexes (le plus important: conduire avec les yeux, comme disait un vieux sage :P). Le parcours peut sembler un peu long, mais c'est vraiment le temps qu'il me fallait, pas la peine de se précipiter. Donc merci pour mon permis, et merci pour ces bons souvenirs, on ne s'ennuie pas en conduite avec toi!! La conduite accompagnée m'a aussi vraiment aidé (merci maman, merci papa), elle permet de se confronter à la route,d'acquérir de l'expérience, tout en ayant encore quelqu'un a ses cotés pour nous guider. Bref, tu es quelqu'un d'incroyable! (comme en témoignent tout ces messages)
RENE a écrit le 23 avril 2016:
Après des décennies d'hésitation et de remises à plus tard, je me suis lancé dans l'apprentissage du permis de conduire. La recherche d'une auto-école qui accepte mon profil n'a pas été simple mais j'ai découvert AAC3000 et Jean Jacques avec ses conseils, son aptitude à la dédramatisation et sa bonne humeur. De cette année d'apprentissage j'ai retenu 2 choses : on conduit avec les YEUX et d'une manière décontractée, telle est la clé de la réussite. Et surprise, tous ses conseils m'ont mené à la réussite dès la 1ere tentative, ce qui a étonné tout mon entourage. Jean Jacques que te dire de plus sinon un grand MERCI. Un dernier point : promis juré je vais me concentrer sur mes angles morts !!

Nos outils pédagogiques connectés pour vous donner les meilleures chances de réussir !